Chancellerie du Comté du Languedoc

Soyez les Bienvenus en Languedoc !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Archives de Montpellier : Discussions Diverses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paula Estèva d'Alanha

avatar

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Polstephie Sanchez Villa Lobos Ramirez d'Alanha
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   Mer 16 Mai 2007, 14:22

Position de la Bourgogne.



Archimbaud – 18 Janvier a écrit:
Je me félicite que la Bourgogne et le Langudoc aient la mesme vision de la situation. Je vous livre ici la réponse du duc Cardinal de Bourgogne faite aux Bourguignons.
cardinal a écrit:
Bourguignonnes et vous aussi Bourguignons, merci d'être venus ici donner votre avis sur cette question au combien importante pour l'avenir de notre Royaume.

Certains mettent ici en doute la conformité du sondage, voici d'abord ma vision de la chose. Quand j'ai dit dans mon allocution que je ne reoncerai à mon titre de Duc si le peuple bourguignon décidait de rester fidèle à Lévan III et de ne pas se joindre à moi dans ma demande de la tenue des Etats-Généraux, je ne voyais pas vraiment cela sous la forme d'une votation. Arfax a décidé d'ouvrir ce sondage, je l'en remercie, il nous aura permis de savoir ce que pense la Bourgogne de cette sinistre affaire. Toutefois il n'a jamais été précisé les modalités du-dit sondage, doit-on compter les voix et simplement voir quel partie en a le plus? le résultat du sondage fait-il office de décision ou est-ce juste une consultation? quand le sondage prend-il fin? quel base légale régit ce sondage? le fait que seulement une cinquantaine de Bourguignonnes ou Bourguignons donnent leur avis est-il vraiment représentatif de l'opinion de la Bourgogne?

Il est bien difficile de répondre de manière objective à ces questions. Arfax a suggéré que le sondage se termine quarant-huit heures après son ouverture, conformément à la charte régissant les votes au sein du Conseil Ducal (alors que soit dit en passant cette charte se s'applique pas dans le cas présent). Est-ce là le bon délai? Bien malin qui pourrait le dire.

En ma qualité de Duc de Bourgogne, j'ai décidé de répondre à ces questions. Certains crieront au scandale et trouverons mes décisions arbitraires. Oui elles le seront, mais comment pourrait-il en être autrement, puisque les modalités n'ont pas été définies à l'avance. Je tâcherai pourtant d'être juste dans mes choix et demande à notre Seigneur de m'y aider.

Je décide donc de clore le sondage maintenant. Je m'excuse auprès de celles et ceux qui se réservaient le droit de donner leur avis plus tard, se basant sur les affirmations d'Arfax. Pourquoi prendre une telle décision? Celui qui se fait appeler Roy a lancé un ultimatum à tous les Duchés et Comtés, leur demandant de confirmer leur allégeance ou d'en subir les conséquences, économiquement notamment. La Bourgogne ne peut pas continuer à discuter et doit donner réponse à Lévan III. Nous sommes un des seuls Duchés à ne pas avoir encore répondu, nous ne pouvons pas continuer à en discuter pendant des jours, une décision doit être prise.

Comment analyser le sondage? Je ne me suis pas amusé à compter le nombre de voix pour et le nombre de voix contre, tout comme je ne me suis pas amusé à contrôler que les intervenants habitent bien en Bourgogne (ni posé la question de savoir si les nobles habitant hors de Bourgogne mais ayant des terres dans notre duché ont le droit de donner leur avis). En suivant l'évolution du sondage, on aura pu constater que la population bourguignonne était partagée sur le sujet et c'est ce que je retiendrai de cette consultation populaire. A vue de nez, je dirai qu'en l'état actuel les votes seraient plutôt en faveur de ma position, c'est-à-dire de la demande de tenue des Etats-Généraux, mais c'était l'inverse il y a quelques heures et cela changerait peut-être encore souvent si le sondage continuait. On en revient à la question de savoir quand arrêter le sondage, est-ce que le résultat actuel a plus de valeur que le résultat qu'on pourrait observer demain à 18h? Ma réponse est non.

Comment départager l'affaire alors. Le fait qu'aucune majorité nette n'ait souhaité que la Bourgogne reste fidèle à Lévan III me conforte dans l'idée que je ne dois pas démissionner et continuer mon combat pour la paix. Je reste donc Duc de Bourgogne.

Quant à la réponse que je vais faire à notre Roy, elle sera en substance celle-là: les Bourguignonnes et les Bourguignons souhaitent la paix, ils pensent que seule la tenue de Etats-Généraux qui auraient comme tâche de vous légitimer dans vos fonctions de Régent ou d'en nommer un autre, serait à même de la garantir, c'est pourquoi au nom de la Bourgogne, je vous demande de proclamer les Etats-Généraux et de chercher de concert avec les hommes de bonnne volonté une solution pacifique à la crise que traverse notre Royaume. Cette décision implique que pour l'heure la Bourgogne refuse de vous prêter allégeance, ne reconnaissant votre légitimité que lorsqu'elle aura été confirmée par les Etats-Généraux.

Pourquoi avoir choisi cette voie plutôt que l'autre puisque le sondage était serré? Premièrement par qu'en mon âme et conscience je pense sincèrement que c'est la meilleure chose à faire pour le Royaume et aussi parce que j'ai le soutien du Conseil Ducal dans cette décision, qui s'est exprimé par vote.

Merci à celles et ceux qui ici ont affirmé leur soutien à leur Duc, cela me touche énormément. Quant à celles et ceux qui désiraient que la Bourgogne reste fidèle à celui qui se dit Roy et qui ont pris cette décision parce qu'il la trouvait la meilleure (cela exclut donc celles et ceux qui ont fait passer leurs intérêts propres avant ceux de la Bourgogne et du Royaume), votre acte était tout aussi honorable.

Il nous appartient maintenant, nous Bourguignonnes et Bourguignons, de nous montrer unis dans notre décision, de montrer au Royaume que la Bourgogne, fière et libre, entend jouer un rôle important dans le paysage politique royal et pas se contenter de vivre isolée et subir les décisions des autres. Construisons ensemble la paix de demain pour assurer l'avenir du Royaume et donc l'avenir de la Bourgogne.

Vive la Couronne, vive le Royaume, vive la Bourgogne et que Dieu nous préserve du fléau que serait une guerre fratricide.

Qu'une paix durable scelle l'amitié entre nos deux régions.


Guerre au Languedoc



AsdrubaelVect – 27 Mars a écrit:
Bonjour,

Pourrions nous avoir plus de précision concernant cette possible guerre au Languedoc :
Citation :
Menace de guerre importante :
Comme vous le savez surement, le Languedoc a toujours été une terre d’asile pour les Cathares et autres religions non Aristotélicienne. Le Conseil avait décidé de continué sur cette voie, et d’être un des seuls Comtés à permettre des mises sous protectorat pour les religions non-Aristotélicienne.
Mais voilà, cette politique déplait à l’église qui souhaite imposer ses croyances à tous les habitants du royaume de France. Elle a contacté le Comte pour lui faire part de ses intentions belliqueuses. Nous ne pouvions rester sans vous avertir de cette menace. Nous allons mettre en place un questionnaire afin de vous demander votre avis. Le conseil souhaite vraiment sonder la population, car notre décision va nous impliquer tous.

Comment réagir en cas de prise d’une ville ?
En cas de prise d’une ville, nous posterons un message sur la Gargotte afin que vous soyez certain que ce changement de Maire est bien une attaque. Bien entendu, la priorité sera de reprendre la ville. Donc, il faudra qu’un maximum de personne se révolte. Nous aviserons ensuite pour redonner la ville au Maire. En cas de guerre, le Languedoc aura plus que jamais besoin de la solidarité et de l’organisation des Languedociens.

La diplomatie :
C’est bien sur l’une de nos priorités avec cette menace de guerre. Notre Chancelier y travaille et a lancé des appels dans tout le royaume, et surtout auprès de nos voisins.

La religion :
C’est un sujet très sensible en ce moment. Toutefois, nous ne changeons pas de politique tant que nous n’avons pas l’avis de la population. Notre conseil reste ferme. Nous ne livrons pas les hérétiques à l’inquisition et nous ne cedons pas de terrain sur vos libertés.
Nous sommes toujours à la recherche d’un conseiller aux cultes. Une annonce va être postée sur les halles. Nous demandons simplement au conseiller de s’interesser aux religions, et d’avoir un regard neutre. Merci de me contacter si vous êtes interessé.

Nous souhaiterions en savoir plus afin de transmettre au conseil de Bourgogne. La Bourgogne tout comme le Languedoc étant vasseaux du roy Levan III de Normandie, ayant été sacré de par les principes de la religion aristotélicienne, tous les duchés devraient reconnaitre cette religion comme de droit et donc accepter l'inquisition. Je ne parlerais pas personnellement mais j'aimerais plus de précisions et pourquoi pas en discuter avec un Languedocien.

Apolon – 29 Mars a écrit:
Oh la, ça m'a l'air grave cette histoire, je vais me renseigner de ce pas.

Apolon – 29 Mars a écrit:
Pour l'instant il ne faut pas s'allarmer, l'église ne peut rien tant que le conseil n'a pas tranché.
Revenir en haut Aller en bas
Paula Estèva d'Alanha

avatar

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Polstephie Sanchez Villa Lobos Ramirez d'Alanha
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   Mer 16 Mai 2007, 14:22

Guerre Franco-Bretonne



empereurpalpatine – 18 Mai a écrit:
quelle est votre prise de position fasse a la guerre bretonne ?

Elissa – 18 Mai a écrit:
Le Languedoc a renouvelé son allégeance à Sa Majesté le Roy de France et a envoyé des soldats au front, dont certains membres du conseil comtal.
Revenir en haut Aller en bas
Paula Estèva d'Alanha

avatar

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Polstephie Sanchez Villa Lobos Ramirez d'Alanha
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   Mer 16 Mai 2007, 14:23

Fermeture des Frontières.



empereurpalpatine – 24 Mai a écrit:
je pourrez avoir des information sur la fermeture des frontiere ?

rassurez moi, toute possibiliter de guerre est ecarter ?

Apolon – 25 Mai a écrit:
Il semblerai en effet que toutes possibilité de guerre soit écarté, cependant nous avons fait des prisonniers parmit l'armée dauphinoise.


empereurpalpatine 25 Mai a écrit:
merci bien


Elissa – 25 Mai a écrit:
En fait, il n'est pas exclu qu'une guerre ait lieu, mais nous en sommes assez loin. Cela dépendra de l'issue des six procès intentés à l'encontre de militaires dauphinois en patrouille.
Là où l'affaire est délicate, c'est que le Vice-Chambellan du Lyonnais-Dauphiné est en Languedoc, sans moyen de sortir puisque la frontière est fermée. Cette prise d'otage pourrait être un détonateur, mais nous faisons tout pour éviter cela.

empereurpalpatine – 9 Juin a écrit:
sa en ait a ou ?


Apolon – 9 Juin a écrit:
Bonne question, même nous on ne sait pas.
Et vous en ce qui concerne vos archives judiciaires ?

Elissa – 9 Juin a écrit:
Si si, vous savez Tout s'est arrangé, et un traité d'amitié va être signé avec le Lyonnais-Dauphiné, le Comte l'a annoncé il y a déjà un moment.

Apolon – 9 Juin a écrit:
A la bonheur .

Plessac – 9 Aoust a écrit:
Le sujet de se forum pourrait il être verrouillé vu que le sujet est clos. Merci.

Apolon – 9 Aoust a écrit:
Voilà c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Paula Estèva d'Alanha

avatar

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 06/05/2007

Feuille de personnage
Nom complet: Polstephie Sanchez Villa Lobos Ramirez d'Alanha
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   Mer 16 Mai 2007, 14:24

fiche du duché



empereurpalpatine – 27 Juin a écrit:
le chambellan de bourgogne veut que je lui donne une fiche sur le duché du languedoc.

j'ai besoin de quelques info :

-la composition du conseil ducale,
-Liste des traités signés (avec chaque duché)
-les lois sur les marchand (taxe sur les marchands étrangers, etc...)

merci d'avance

Apolon – 27 Juin a écrit:
Oui ben, va falloir attendre cher collègue, car nous sommes en train de dépouiller le scrutin.

Elissa – 28 Juin a écrit:
Messire, pour la première et la dernière requête, vous les aurez.

En revanche, je me vois dans l'obligation de vous refuser les renseignements demandés par la deuxième requête : ils sont en effet classés confidentiels et leur accès est restreint aux ambassadeurs ayant prêté allégeance au Comte et au conseil comtal.

Merci de votre compréhension,

Elissa de Volpilhat,
Baronne de Malpertuis

empereurpalpatine – 30 Juin a écrit:
alor ?
parce que si j'ai pas sa, je vais me faire engueuler

empereurpalpatine – 3 Juillet a écrit:
je vais me faire virer

Cancri de Bourbon – 3 Juillet a écrit:
Voilà messire la composition du conseil comtal languedocien :
Le conseil du Comté
Denys (Comte)
Sekenenre (Capitaine)
GeoKer (Porte-parole)
Lea10 (Juge)
Amor
Cancri
Katleen (Connétable)
Elissa (Commissaire au commerce)
Baruk (Prévôt des maréchaux)
Jub (Commissaire aux mines)
Jean.de.Bourbon (Bailli)
Grmph (Procureur)

Cancri de Bourbon – 3 Juillet a écrit:
La loi sur les MA :

Article LIV : Des marchands Ambulants

I- Toute personne résidant ou de passage sur les terres du Languedoc se doit de respecter les lois comtales du Languedoc et les édits municipaux de la ville dans laquelle il se trouve ou il passe.
Cette personne peut, au même titre que tout citoyen languedocien, être poursuivie en justice, pour les motifs d'escroquerie ou spéculation, si elle ne respecte pas lesdits textes de loi.

II- Toute personne désirant commercer en Languedoc plus de marchandises que nécessaire à son usage personnel est considérée comme marchand ambulant (appelé MA dans la suite de la loi), sur le territoire du Languedoc.

III- Les MA se répartissent en 3 catégories :
1. les MA officiels des mairies languedociennes, nommés par la suite MA municipaux
2. les MA "libres" languedociens : résidents habituels du Languedoc voulant réaliser du commerce pour leur propre compte, entre différentes villes du Languedoc
3. les MA étrangers : habitants extérieurs au Languedoc dont l'activité rentre dans le cadre de l'article 2

IV- Tout MA doit s'annoncer auprès du Commissaire au Commerce (appelé CaC par la suite) ou du maire de la municipalité visitée, dès son entrée dans une ville languedocienne.
En l'absence d'accord commercial préalable avec le CaC et/ou une mairie du Languedoc, les MA étrangers se verront réclamer une taxe afin d'exercer leur activité sur le territoire languedocien. Cette taxe doit être payée, et la preuve de son règlement fournie au CaC et/ou à la mairie concernée, avant toute transaction.
Son montant est le suivant :
- 400 écus pour un mois civil (du 1er au dernier jour du mois en cours)
- 200 écus si le MA arrive dans les 7 derniers jours du mois
Les MA municipaux et les MA "libres" languedociens ne sont pas soumis à cette taxe.
Tout MA étranger officiellement informé du montant de la taxe à régler, et étant surpris à commercer sans avoir réglé cette somme, se verra automatiquement poursuivi pour escroquerie.
Peine minimale : 600 écus.

V - Tout MA officiellement mandaté pour commercer avec le CaC ou une mairie du Languedoc a obligation de respecter les termes du contrat établi précédemment à son arrivée (quantité et valeurs des marchandises).
Si le MA désire commercer au-delà des termes établis, et ce sans l'approbation écrite du CaC et/ou de la mairie, alors il se verra appliquer la taxe (voir l'article 4), ainsi qu'une grille de prix minimum fournie par le CaC et/ou une mairie du Languedoc.
Tout MA ayant été officiellement informé de la grille de prix minimum et étant identifié comme ne la respectant pas se verra automatiquement poursuivi pour escroquerie.
Peine minimale : 200 écus.

VI - Tout MA ne s'étant pas déclaré officiellement comme MA, auprès du CaC et/ou du maire de la municipalité visitée, et étant identifié comme tel par ses transactions sur le territoire languedocien, se verra automatiquement mis en procès pour escroquerie.
Peine minimale : 800 écus pour les MA étrangers - 400 écus pour les MA municipaux et "libres" languedociens.

VII - Le règlement de toutes ces taxes et peines se fait par le biais d'achat de sac de maïs surtaxés, sur la Foire du Comté du Languedoc.
La preuve d'achat doit être fournie dans les plus brefs délais au CaC et/ou à la mairie languedocienne demandant ce paiement.

Article LV : Le Conseil Comtal, entité légiférante du Languedoc, délègue aux municipalités les droits de légiférer dans le domaine économique de leur seule ville. Les décrêts municipaux ne peuvent toutefois être appliqués qu'après consultation et approbation du Conseil Comtal. Ils devront alors être communiqués aux villageois par tous les moyens : missive officielle, panneau d'affichage de la mairie et panneau d'affichage en place publique dans la halle.

Plessac – 9 Août a écrit:
Dans un soucis d'harmonisation des ambassades nous allons créer un sujet: "Conseil comtal et Mairies".
Ce sujet est donc à verrouiller. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
xavtheone
Ambassadeur du Languedoc
avatar

Nombre de messages : 645
Date d'inscription : 25/04/2013

Feuille de personnage
Nom complet: Xavtheone
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   Jeu 26 Sep 2013, 10:11

Archivé simplement, trop ancien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives de Montpellier : Discussions Diverses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives de Montpellier : Discussions Diverses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Renouveau] - Les Archives d'Amakna
» WoW : Archives
» [E10] J7 Montpellier - Basse-Normandie
» [Limousin La Marche] Archives de presse AAP
» Arcade Montpellier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Languedoc :: Archives de Bourgogne-
Sauter vers: