Chancellerie du Comté du Languedoc

Soyez les Bienvenus en Languedoc !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
istanga de lendelin

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 22/06/2011

Feuille de personnage
Nom complet:
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   Dim 26 Juin 2011, 10:22

Ce jour, un ultimatum a été adressé par notre Duchesse et notre Chancelier à la Confédération Helvétique.

La position du LD est dorénavant l'intransigeance. L'agression ayant eu lieu dans le port Lyonnais, le LD a personnellement été attaqué. Sans réponse positive à nos demandes, le Lyonnais-Dauphiné ne restera pas à regarder son honneur bafoué. Il s'agit bien d'un ultimatum. Aristote nous aide s'il arrive à échéance.



Citation :



De Nous, Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
appuyée de son Conseil et de sa Chancellerie

A vous Dame Tatoumi, Avoyère de Genève,
À l'attention de la Confédération Helvétique, de ses Avoyers et de ses représentants,
A tous ceux qui liront ou ouïront.



    Rappelons que le 8 juin dernier un navire a été attaqué et coulé par un bâtiment de guerre Genèvois. Dans un esprit de justice et non de revanche, le Lyonnais-Dauphiné a vivement réagi en demandant que le Capitaine de l’embarcation, Messire Cendres, soit traduit sans délais devant la justice Dauphinoise pour réponse de cette exaction dans un territoire neutre de tout conflit actuel. Il ne semblait en effet pas irréaliste de penser qu’une province, quelle qu’elle soit, refuserait de cacher l’auteur d’un acte de piraterie ayant eu lieu sur les terres d’un Duché actuellement en paix.

    Pourtant, le Lyonnais-Dauphiné est triste de constater que devant la proposition de règlement par les tribunaux, Genève n’ait eu à opposer que le silence. Le silence devant la violation d’un territoire souverain et de son désir de justice. Un silence nous contraignant à envisager d’autres méthodes que celles de la Procure.

    Dans une ultime main tendue, le Lyonnais-Dauphiné accorde un délai de 7 jours à compter d’aujourd’hui à la République de Genève pour répondre publiquement à cette déclaration et pour livrer ledit Cendres entre les mains de la justice Dauphinoise. Passé ce délai, le Lyonnais-Dauphiné considérera que le préjudice subi par son Honneur et sa Souveraineté n’est pas digne d’intérêt de la part des autorités Genèvoises. Il se considérera alors en droit d’user de tous les moyens nécessaires au rétablissement de sa dignité, y compris par les armes.


Faict à Lyon, Castel de Pierre-Scize, le vingt-sixième jour du mois de juin de l'an de grasce mil quatre cent cinquante neuf.

Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné



Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné





_________________
Venez dimanche. On se tutoiera au dessert.
Revenir en haut Aller en bas
Morphee.

avatar

Nombre de messages : 421
Age : 24
Date d'inscription : 12/06/2011

Feuille de personnage
Nom complet: Morphee De La Barre
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   Dim 26 Juin 2011, 15:51

J'avise notre conseil de cet ultimatum, je vous remercie de cette information

_________________
Roussette en Goguette
Revenir en haut Aller en bas
istanga de lendelin

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 22/06/2011

Feuille de personnage
Nom complet:
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   Ven 15 Juil 2011, 09:01

Citation :


De Nous, Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
appuyée de son Conseil et de sa Chancellerie

A vous Dame Tatoumi, Avoyère de Genève,
À l'attention du peuple de Genève,
A tous ceux qui liront ou ouïront.


    Le délai accordé à la République de Genève pour désigner le coupable de l'agression dont nous fûmes victimes et pour le confier à la Justice Dauphinoise est maintenant écoulé. Nous sommes déçus que, aussi bien l’émissaire de la République, Messire SembreEnDevant, que l'Avoyère de Genève, Dame Tatoumi, n'aient eu à nous opposer que mauvaise foi et interprétation fallacieuse et malhonnête d'un fatras juridique genevois qui n'a aucune prise en Lyonnais-Dauphiné.

    Les faits sont pourtant clairs et méritent d'être rappelés publiquement une dernière fois. Le 8 juin dernier, alors qu'un navire commandé par Monseigneur Chevreux était amarré, sans défense, au port de Lyon, une embarcation Genevoise, l'Ambuleuse, commandée par Messire Cendres a fait irruption dans le port pour l'éperonner et le couler.

    Ce faisant, Genève, qui a reconnu sans ambiguïté et à plusieurs reprises, avoir commandité l'assaut au sein même du port de notre Capitale, a violé le territoire Dauphinois, bafouant ainsi la plus stricte neutralité que le Lyonnais-Dauphiné avait observé jusqu'alors.

    Ainsi, devant le mépris affiché par les dignitaires genevois allant même jusqu'à accuser le Lyonnais-Dauphiné de complot contre eux, devant leur refus d'assumer pleinement un acte de guerre à l'encontre du Lyonnais-Dauphiné et devant le camouflet qu'ils ont infligé à la tentative de médiation menée à Mercurol, savoir faisons :

    • Que la République de Genève est désormais considérée comme ennemie du Lyonnais-Dauphiné.
    • Que tout ressortissant genevois est désigné comme personna non grata sur notre territoire et s'exposera aux mesures les plus fermes en cas de défiance de cette déclaration. Les éventuels genevois présents en Lyonnais-Dauphiné, au moment de cette proclamation, sont donc priés de quitter le territoire ducal dans les plus brefs délais.
    • Que les termes annoncés aujourd'hui s'appliqueront jusqu'à ce que la Justice Dauphinoise ait vu comparaître Messire Cendres ou tout autre responsable désigné par la République de Genève pour répondre de l'attaque contre le port de Lyon.


Faict au Castel de Lyon, le quinzième jour du mois de juillet de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné



Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné




_________________
Venez dimanche. On se tutoiera au dessert.
Revenir en haut Aller en bas
Sonny

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   Ven 15 Juil 2011, 10:11

Merci Excellence pour ces informations, toutefois, j'aimerai connaître si cela ne vous dérange pas votre ressenti personnel sur cette affaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
xavtheone
Ambassadeur du Languedoc
avatar

Nombre de messages : 645
Date d'inscription : 25/04/2013

Feuille de personnage
Nom complet: Xavtheone
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   Jeu 12 Sep 2013, 23:04

Archivé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ultimatum du Lyonnais Dauphiné à la Confédération Helvétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de l'ambassadrice du duché d'Orléans
» Akeemallah : Confessions d’un homme de l’ombre …
» [Confédération helvétique] Archives de presse AAP
» présentation Okozilla, Carouge, Genève, Confédération Helvétique
» Confédération Helvétique - Statut des diplomates ~ 01.07.1456

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Languedoc :: Archives du Lyonnais-Dauphiné-
Sauter vers: