Chancellerie du Comté du Languedoc

Soyez les Bienvenus en Languedoc !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Position du Lyonnais-Dauphiné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Umiko

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mar 24 Juin 2008, 18:18

Citation :
A Sa Grâce Cassandre de Blayac, Duchesse de Guyenne,
A Dame Ingeborg, Régente d'Armagnac et de Comminges,

C'est avec une grande joie que nous avons appris que vos deux provinces avaient entrepris des négociations diplomatiques afin de mettre fin au conflit vous opposant, et c'est avec un grand plaisir que nous accueillons la nouvelle du retrait des troupes d'Armagnac et de la restitution de la ville d'Agen au Duché de Guyenne.

Nous saluons cette volonté ainsi que vos démarches pour instaurer la paix entre vos deux provinces voisines, et vos efforts mutuels pour faire taire les tensions entre vos deux peuples. Puisse vos tentatives aboutir afin d'apaiser ce Sud-Ouest si troublé en ce moment.

Sainct Georges et Dalphiné!

Faict au Castel de Pierrez-Scize, en la capitale de Lyon,
Le vingt-quatrième jour du mois de Juin de l'an MCCCCLVI,


Sa Grâce Argael de Saint-Giraud et de Montgenèvre, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné,



Citation :
A Sa Grâce Ursin de Lasteyrie, Duc de Gascogne,

C’est avec une grande peine que nous avons appris la prise de votre ville de Dax par l’armée « Zoko ad Eternam ». Cette peine a laissé place à une surprise et une incommensurable indignation quand nous avons constaté l’implication du Béarn et de son Comte, le Prince Juliano di Juliani de Fontainebleau, pourtant Pair de France et par cela garant de l’intégrité et de l’unité du Royaume.

C'est pourquoi, au nom de l’Amitié Aristotélicienne, nous condamnons sévèrement l’attaque et la spoliation des terres de Gascogne par le Comté de Béarn qui met à mal l’unité du Royaume de France de par ses menées belliqueuses et injustes, et que nous condamnons avec la même force, si ce n'est d'avantage, les exactions des compagnies franches mettant à feu et à sang vos terres.

Que Sa Grâce Ursin et que ses sujets de Gascogne sachent que nous leur accordons notre soutien, dans la mesure de nos moyens, afin qu’ils soient rétablis en leur bon droit.

Sainct-Georges et Dalphiné!

Faict au Castel de Pierrez-Scize, en la capitale de Lyon,
Le vingt-quatrième jour du mois de Juin de l'an MCCCCLVI,

Sa Grâce Argael de Saint-Giraud et de Montgenèvre, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné,
Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Ven 20 Fév 2009, 13:14

Citation :
A tous cieux qui cestes verront et orront,
Salut et Paix!

Nous, Nynaeve de Mornant, gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, appuyé par mon Conseil ducal et conseillé par ma chancellerie,
Ayant pris connaissance de l'ensemble des événements se déroulant en Guyenne, scavoir faisons,

Que nous condamnons le recours à la force comme moyen de résoudre les conflits.

Item nous encourageons et encouragerons toutes les initiatives de paix.

Item nous félicitons les duchés limitrophes pour le calme et la neutralité dont ils ont fait preuve, évitant ainsi un embrasement de la région.

Item nous soutenons et soutiendrons les partisans de la paix dans le duché de Gascogne.

Item, malgré leur présence comme officiers royaux, le maréchal de France, Salah ad Din, et la vicomtesse de Crets son épouse, sont et demeurent vassaux Dauphinois.
Qu'à ce titre, il serait impensable pour nous d'apprendre que mal fût fait à la Noblesse Dauphinoise, a fortiori, quand elle se trouve dans le ventre maternel. Que quiconque touchera à cet enfant ou à sa mère, devra subire les conséquences de ses actes.

Item, nous enjoignons les troupes gasconnes à cesser toute attaque contre Bordeaux, laissant la capitale ouverte à ses habitants.

Item, nous demandons que justice soit faite contre les officiers Gascons n'ayant pas suivi les ordres et déclarations faites.

Qu'Aristote veille sur la Guyenne, la Gascogne et les Dauphinois.

Faict en nostre Castel de Lyon, En l'An quatorze cent cinquante sept, du mois de février le dix-huitième.

Nynaève de Mornant
Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné,


_________________
Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Jeu 16 Avr 2009, 08:38

Citation :
A tous ceux qui ces lettres verront ou orront, Salut!

Nous Hardryan, dict le Montagnard, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, après avoir été duement informé par nostre Chancelier et après en avoir discuté avec nostre Conseil, Scavoir faisons,

Que dans le respect de la souveraineté des Provinces sur leurs terres, nous condamnons l'attaque menée par le Périgord-Angoumois sur les terres du duché de Guyenne ;

Que nous sommes intimement convaincu que toute problème peut, avant tout, être réglé par les plumes ;

Que nous comprenons les raisons ayant poussé le Périgord-Angoumois à vouloir sécuriser ses frontières ;

Que nous demandons à la Guyenne de rester à l'écoute de ses voisins et de tout faire pour que la stabilité régionale soit rétablie ;

Que nous proposons aux parties notre médiation en la personne de nostre Chancelier, Bastien d'Amilly, actuellement en terres guyennaises ;

Que nous appelons de tous nos voeux toutes les bonnes volontés pour que le calme du sud-ouest du Royaume de France soit retrouvé.

Faict au Castel Pierre Scize, en l'an quatorze cent cinquante sept, du mois d'avril le quinzième.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hazram

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Dim 26 Juil 2009, 21:49

Citation :
A chacun,

Nous, Phelim, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné,



En tant que Feudataire du Royaume, nous souhaitons accomplir notre devoir de conseil au Roy, en revenant sur les derniers évènements de l'Anjou. C'est libre de toute amitié ou inimitié avec les nouvelles personnes au pouvoir, et en ne prêtant attention qu'aux faits, et non aux promesses des deux Conseils prétendants, que nous prenons aujourd'hui la parole pour nous exprimer.

Il y a cette période de transition, durant deux jours suites aux élections ducales, où chaque province se retrouve avec deux Conseil Ducal. Mais alors que le nouveau conseil a pour seul pouvoir de désigner un nouveau régnant durant ces deux jours, l'autre conserve les pouvoirs exécutif et judiciaire car chaque conseiller garde son bureau, et législatif puisque toute loi ne peut être édifié qu'au nom d'un régnant légitime.

Ainsi, la question que l'on devrait se poser, n'est pas si cette révolte est légitime ou non .. puisque l'article Angevin est clair, mais plutôt, lequel de ces deux Conseils s'est fait renversé, celui qui gouverne durant la transition, ou celui qui vient tout juste d'être élu?

D'ailleurs, revenons sur l'article de loi Angevin en question dans cette histoire :
"Si le Conseil se fait renverser, ce dernier continuera à gouverner, et l’armée lui devra toujours allégeance, sauf en cas de révolte comprenant un ancien Duc d'Anjou légitimement élu suite aux élections ducales."

Il nous semble clair que si le duché avait été pris clairement de manière illégitime, c'est le Conseil sortant qui aurait "gouverné" et pris en main les opérations pour remettre en place le nouveau Conseil élu, ce dernier, après tout, n'étant pas apte à faire quoique ce soit sans Duc désigné pour diriger le Conseil et distribuer les postes.
Nous suivrons donc la même logique pour l'accession du Chiffré à la tête de l'Anjou, c'est le conseil de la duchesse Joffrey qui devait avoir la charge de gouverner si la révolte avait été illégitime, or, l'article angevin la rendant légitime, nous pouvons considérer le conseil de la duchesse Joffrey comme renversé.

Voici donc notre vision des choses, pour sa Majesté et pour la pairie. Le nouveau Conseil du Chiffré est légitime à gouverner. Cependant, une fois que les Conseillers Ducaux issue des dernières élections auront désigné leur nouveau Duc, celui-ci pourra prétendre à gouverner l'Anjou, et le Conseil de transition du Chiffré perdra toute légitimité, de la même manière que les choses se seraient déroulées, si le Conseil de la duchesse Joffrey ne s'était pas fait renverser..

Nous assurons à nouveau notre fidélité à la Couronne, et nous engageons à respecter sa décision.


Faict à Lyon, le vingt troisième jour du mois de Juillet, de l'an de grâce mil quatre cent cinquante et sept.

Phelim de Tassin la Demi Lune,
Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné.

Revenir en haut Aller en bas
NDJ

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mar 25 Aoû 2009, 18:15

Citation :
A leurs Grandeurs Bbred de Pézenas et Tony Montana, Coms du Languedoc et de Rouergue,
A leurs Conseils respectifs et à leurs services diplomatiques,
A toutes les personnes impliquées dans cette affaire,

Nous, Bastien d’Amilly, dict le Tempéré, Vicomte de Laragne-Montéglin et Seigneur de Deneuvre, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné, agissant au nom d’Anne de Culan, Premier Conseiller du Lyonnais-Dauphiné en l’absence de son Gouverneur, sçavoir faisons ;

Que nous nous sommes renseigner sur les différents opposants vos deux comtés ;

Que, pour éviter l’effusion de sang entre vos deux pays d’oc et ramener la paix dans nos régions, quelles que soient les implications de ce conflit ;

Que nous proposons aux différentes parties nostre médiation et donc de se rendre au domaine ambassadorial de Mercurol, connu de vos diplomates, avec les personnes que vous jugerez utiles ;

Que nous demandons instamment à chacun d’user de retenue et d’éviter de faire couler le sang ; item aux provinces voisines et alliés de ne pas interférer dans le conflit afin d’éviter de l’exacerber ;

Que nous espérons que nostre demande de paix sera entendue.

Faict au Castel Pierre Scize de Lyon, en l’an quatorze cent cinquante sept, du mois d’aoust le vingt-quatrième.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
pachillou

avatar

Nombre de messages : 1627
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mer 26 Aoû 2009, 09:27

Pachillou lut l'annonce affichée par NDJ, et lui répondit :

Cher ami, je suis ravi que les autorités du Lyonnais-Dauphiné affichent leur volonté d'arbitrer le conflit nous opposant au Rouergue, toutefois je dois vous dire que, dans cette entreprise de paix, vous avez été devancé par le Duc du Bourbonnais-Auvergne, qui nous a déjà proposé il y a quelques jours sa médiation, et que nous avons accepté.

Peut-être souhaiteriez-vous envoyer une délégation à Clermont, pour témoigner de cette petite réunion ? A vous de voir...

Bonne journée à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Akmer

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Dim 11 Oct 2009, 14:31

Citation :
A tous ceux qui ceste lettre verront ou ouïront, Salut et Paix !

Nous, Ka Devirieux, dict de Brugeliete, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, Seigneur de Saint-Veran, appuyé par notre conseil ducal et par notre diplomatie, savoir faisons :


Que nous ne pouvons rester impassibles face à la situation qui secoue actuellement la Touraine et plus particulièrement les habitants de Loches ;

Qu’après étude de la situation et des différents éléments à notre disposition, il nous paraît clair que le Berry cherche, et a toujours cherché à provoquer ces hostilités ;

Que de facto nous condamnons fermement l’intrusion d’armées, sous pavillon Berrichon, en Touraine sans aucun fondement ;

Qu’ afin de trouver une alternative à ce conflit, nous apportons notre soutien à la Touraine ainsi qu’à toute tentative afin de ramener la paix dans la région. Ainsi qu’Aristote soit témoin de ces mots, nous soutiendrons les tourangeaux afin de mettre fin aux intentions belliqueuses berrichonnes que nous considérons comme intolérables ;

Que nous conseillons donc au Berry de cesser toute action militaire, afin de laisser la voie diplomatique prendre le relais. Nous connaissons le pouvoir des armes, mais nous restons persuadés que tout désaccord, s’il existe, peut être réglé par les mots, pensant à juste valeur que l’épée ne peut remplacer la plume ;


Puisse Aristote entendre nos prières et faire revenir la paix et la stabilité dans le Royaume de sa Majesté.

Faict à Pierre-Scize à Lyon, le 10ème jour du mois d’Octobre de l’an de grasce mil quantre cent cinquante et sept.

Ka Devirieux, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné.


Revenir en haut Aller en bas
Akmer

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Ven 29 Jan 2010, 15:48

Citation :
A tous les Languedociens et Languedociennes libres ;
A tous ceux qui ceste lettre verront ou liront, Salut et Paix !

Nous, Pénélope de Barsac, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, Dame de Mirmande et de Neuville sur Saône, conseillée et appuyée par notre chancellerie et notre conseil, faisons savoir :

Que nous avons appris, il y a quelques jours et avec une grande satisfaction, que Ryllas est désormais reconnu félon à la couronne. Ce dernier ayant détruit les institutions Languedociennes et ruiné son économie, nous considérons qu’il n’a reçu que sa juste punition pour son incompétence et sa volonté de nuire durablement, d’une quelconque manière, au Languedoc.

Que le Lyonnais Dauphiné s’est alors réjoui de voir ce traître être déchu de son titre de Comte du Languedoc, et se faire expulser du Château de Montpellier au profit d’un nouveau conseil comtal qui, nous n’en doutons pas, redonnera sa grandeur et toute sa fierté au Languedoc.

Que nous assurons à tous que si Ryllas, ou une quelconque personne ayant pactisé avec ce félon, osait tenter de se réfugier, ou même de traverser le Lyonnais Dauphiné, nous la ferions immédiatement mettre aux fer avant de la confier aux institutions Languedociennes.

Que le Lyonnais Dauphiné renouvelle alors son soutien et sa confiance au Languedoc et à ses dirigeants légitimes afin de faire revenir la stabilité, la prospérité et la cohésion dans le Sud du Royaume.

Faict au castel de Pierre-Scize à Lyon, le vingt-... jour du mois de janvier de l’an de grasce mil quatre cent cinquante-huit.

Pénélope de Barsac, Dame de Mirmande et de Neuville sur Saône.
Gouverneur du Lyonnais Dauphiné



Revenir en haut Aller en bas
Aubanne-de-Barsac

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mar 23 Fév 2010, 18:09

Citation :
A tous ceux qui verront ou liront, Salut et Paix !

Nous, Arwel, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, Vicomtesse de Clerieu, conseillée et appuyée par notre Chancellerie et notre Conseil, faisons savoir :

Le Lyonnais-Dauphiné trouve vraiment déplorable qu'une Pair de France se trouve impliquée dans la chute d'une province du SRING. Nous condamnons fermement cette action et appelons la Pairie à la plus grande vigilance pour qu'un tel acte ne puisse se reproduire.

Nous sommes toutefois rassurée de voir que le Grand Maitre de France a immédiatement fait part de son indignation face à un acte qui ne peut que nuire à l'image de la Couronne de France.

Enfin, nous transmettons aux autorités légitimes de Franche-Comté ainsi qu'au peuple franc-comtois notre soutien moral et de notre compassion face à cet odieux fait d'armes.

Faict au castel de Pierre-Scize à Lyon, le vingt et unième jour du mois de février de l’an de grâce mil quatre cent cinquante-huit.

Arwel, Vicomtesse de Clerieu.
Gouverneur du Lyonnais Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas
Aubanne-de-Barsac

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Ven 05 Mar 2010, 06:05

Citation :
Nous, Arwel, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, Vicomtesse de Clerieu, conseillée et appuyée par notre Chancellerie et notre Conseil, faisons savoir :

Que le Lyonnais-Dauphiné, ayant appris avec effarement la chute du château Savoyard, condamne fermement cette prise de pouvoir illégitime. Le Lyonnais-Dauphiné est d’autant plus surpris de voir qu’un ancien Doge de la République de Gênes, et Conseiller Ducal démissionnaire, Margab, soit à la tête de ce mouvement révolutionnaire. Nous espérons qu’il a agit de son propre chef, et que la République de Gênes n'est pas impliquée d’une quelconque façon à la chute d’une province du Saint Empire Romain Germanique.

Item en vertu de notre traité d’alliance et de la franche amitié nous liant au pouvoir légitime savoyard, nous leur transmettons tout notre soutien moral et leur proposons notre aide afin de chasser les renégats et de rétablir le pouvoir élu par le peuple.

Item nous restons vigilante quant à la suite des évènements et garantissons à notre ami et allié que si des renégats tentaient de fuir par nos terres nous les mettrions immédiatement au fer.

Faict au castel de Pierre-Scize à Lyon, le quatrième jour du mois de mars de l’an de grâce mil quatre cent cinquante-huit.

Arwel, Vicomtesse de Clerieu.
Gouverneur du Lyonnais Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas
Sagaben

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mar 27 Avr 2010, 05:41

Citation :
Au Peuple Lyonnais Dauphinois,
Au Peuple Languedocien,
Au Peuple Provençal,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Nous, Arwel, Vicomtesse de Clérieux, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné, conseillée par notre Conseil Ducal et par notre Chancellerie,

Savoir faisons que nous condamnons avec la plus grande fermeté la prise de la ville d'Alais par l'armée de Gmat et que notre coeur saigne avec celui de nos voisins et alliés languedociens.

Tenons cependant à encourager les parties en présence à beaucoup de prudence avant que de lancer quelconque accusation, notamment à l'égard de la Provence, afin de ne pas embraser plus une région déjà fortement touchée par les combats. Même si l'armée de Gmat a été impliquée dans les batailles qui ont opposé les armées provençales aux armées royales.

Appel faisons au Languedoc, à la Provence, aux dirigeants des armées royales, pour qu'une solution diplomatique soit trouvée rapidement, ou pour le moins que des négociations en ce sens soient engagées. Ainsi, le Lyonnais Dauphiné met-il à leur disposition tous les moyens diplomatiques possibles pour atteindre ce but.

Fait au Castel de Pierre-Scize, le vingt cinquième jour du mois d'avril de l'an mille quatre cent cinquante huit.

Arwel, Vicomtesse de Clérieux, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ewen

avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Ven 07 Jan 2011, 20:41

Citation :
A tous cieux qui cestes verront et orront, Salut !

Nous, Ka Devirieux, dict Fier-Barbe, Gouverneur du Lyonnais-Dauphiné, Vicomte de Savines et Seigneur de Saint-Véran,

Appuyé de nostre Conseil et nostre Chancellerie, sçavoir faisons :

Que les armées républicaines et réformées de Genève ont pris la ville savoyarde d’Annecy ;

Que le Lyonnais-Dauphiné a toujours été fidèle en amitié et a toujours répondu positivement lors de l’appel de ses amis ;

Que la Savoie en danger, nous avons décidé de porter secours à nostre alliée la Duchesse Pisenlit de Savoie ;

Qu’une armée a été envoyée, il y a plusieurs semaine par le Gouverneur Thiberian Baccard et son Conseil, sous le commandement de nostre Chancelier Bastien d’Amilly, dict le Tempéré, et la direction de nostre Grand maître des lances Gerault de Gaudemar ;

Que la présence d’icelle n’a pas été annoncée plus tôt pour des raisons stratégiques ;

Que le Lyonnais-Dauphiné continuera à traquer le malin et l’injustice partout où ils se cacheront, pour Son Honneur, celui d’Aristote, et celui de ses Alliés ! ;

Que nous enjoignons les Genevois à quitter les terres savoyardes avant toutes négociations ;

Que nous demandons aux autres cantons de la confédération helvétique, dans l’intérêt d’icelle, d’appuyer nostre demande à l’endroit de Genève et de son avouerie ;

Que nous demandons à nos alliés et amis d’établir les demandes et pressions diplomatiques qu’il convient pour que ce conflit se résolve le plus vite possible et ne soit plus sous la menace d’une réitération ;

Que nous félicitations nos braves dauphinois pour leur courage, leur force et leur honneur au combat ;

Que seront sévèrement puni les membres de la noblesse Dauphinoise résidents en Confédération Helvétique et prenant part au conflit;



Faict au Castel de Pierre Scize, en l’an quatorze cent cinquante-neuf, du mois de janvier le sixième jour.

Le conseil ducal de Lyonnais-Dauphiné

_________________
Revenir en haut Aller en bas
DeDeLagratte

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Mar 07 Juin 2011, 10:20

Voici une annonce du conseil Lyonnais-Dauphinois au sujet de la situation limousine.


Citation :


De Nous, Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné,
à la lumière de son Conseil et de sa Chancellerie

A Sa Grasce Elfyn de Montfort, Grand Duc de Bretagne
A Sa Grasce Nilas d’Artignac, Duc du Trégor
A Sa Grasce Albatrus de Guérande, Duc de Saint Malo,
A Sa Grandeur Sindanarie Carsenac, Comtesse du Limousin
A tous ceux qui liront ou ouïront



    Attendu que l'Armée battant pavillon Limousin respectait les volontés royales actées par la Curia Regis le onzième jour de mai dernier.

    Attendu que l'Armée dicte « Yop », menée par son Capitaine, Sa Grasce Albatrus de Guérande, Duc de Saint Malo, était donc, de fait, considérée comme illégale et en violation du Traité du Mont Saint-Michel et que, eu égard au caractère publique de la déclaration de la Curia Regis, son Capitaine en avait parfaitement conscience.

    Attendu qu'en mesure de représailles, Sa Grasce Nilas d’Artignac, Duc du Trégor et ses alliés ont cru bon de prendre possession de deux villes sous souveraineté limousine, Bourganeuf et Guéret, bafouant ainsi l'autorité comtale en place et agressant sans vergogne une province françoise.

    Au vu de tous ces éléments, le Lyonnais-Dauphiné ne peut que condamner avec la plus grande fermeté ce qui constitue une atteinte inacceptable envers une province vassale de la Couronne de France et assurer de sa plus sincère sympathie la Comtesse Sindanarie Carsenac et son peuple. Quel que soit le préjudice subit par le Duc de Saint-Malo, cela ne pouvait constituer un motif d'agression envers non pas une, mais deux villes limousines par son suzerain.

    C'est donc dans un soucis d’apaisement que le Lyonnais-Dauphiné appelle une condamnation pleine et entière des actes du Duc de Trégor par la Couronne Bretonne, et espère que des excuses formelles seront formulées dans les plus brefs délais.


Faict au Castel de Lyon, le cinquième jour de mai de l'an mil quatre cinquante et neuf.

Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné,



Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné



Revenir en haut Aller en bas
DeDeLagratte

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Ven 10 Juin 2011, 10:00

Citation :


De Nous, Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné,
à la lumière de son Conseil et de sa Chancellerie

À l'intention de la Sainte Curie,
À l'intention de la Confédération Helvétique et sa justice multiples cantonales,
A tous ceux qui liront ou ouïront


    Saluons d'une part le choix de l’Église de formuler des excuses à la Savoie pour la violation de son territoire par deux armées battant pavillons croisés. Cet acte constituait une négation de la souveraineté de tout un peuple sur ses terres et ne saurait être justifié par un quelconque empressement. Le Lyonnais-Dauphiné est attaché à ce que l'intégrité des territoires d'une couronne alliée de longue date soit respectés au même titre qu'il défend farouchement ses propres terres. Nous ne pouvons donc qu'être rassuré de voir que la Sainte Église Aristotélicienne, par le voix de son Vice-Primat francophone, Son Excellence Monseigneur Aymé Von Frayner-Embussy dict 'UterPendragon', reconnaisse que la provocation et l'entêtement ne peut servir aucune cause, et que la dialogue et le respect doivent toujours primer dans les relations entre le pouvoir spirituel et temporel.

    D'autre part, nous accueillons avec stupeur la nouvelle de l'emprisonnement de son Éminence le Cardinal Mrgroar Von Valendras par la justice Hélvète. En effet, comment ne pas partager l'émoi qui semble gagner de plus en plus de provinces face à la condamnation sans égard d'un Prince de l’Église.

    Au delà de cela, il semblerait que cette affaire s'enferme maintenant dans la folie. En effet, comment qualifier autrement un réquisitoire réclamant rien de moins que la mort. Nous tenons à rappeler à la Confédération Helvétique, que la nécessaire protection de ses intérêts que nous comprenons ne peut, et ne doit, en aucune circonstance, sombrer dans la folie que serait de prendre la vie d'un si haut Dignitaire Aritotélicien.

    Nous espérons que la Justice Helvète ne se laissera aveugler et n'allumera aucun feu qu'il serait difficile à éteindre lors du jugement du Cardinal, Prince de rang, et qui ne pourrait être acceptée par le communauté des fidèles Aristotéliciens dont fait partie le Lyonnais Dauphiné.



Faict au Castel de Lyon, le huitième jour de juin de l'an mil quatre cinquante et neuf.

Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné,



Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné



Revenir en haut Aller en bas
DeDeLagratte

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Sam 11 Juin 2011, 13:43

Citation :


De Nous, Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné,
à la lumière de son Conseil et de sa Chancellerie

À l'intention de la Confédération Helvétique, de ses Avoyers et de ses représentants,
A tous ceux qui liront ou ouïront


    Qu'il soit su que le Lyonnais-Dauphiné se trouve aujourd'hui consterné devant un acte de guerre totalement inqualifiable.

    Après avoir respecté une neutralité stricte dans le conflit opposant l’Église Aristotélicienne et ses alliés, à la Confédération Helvétique, le Lyonnais-Dauphiné ne saurait tolérer que le conflit soit exporté sur son territoire. Si nous avons toujours reconnu le droit à un peuple de défendre ses terres, comme le droit à l’Église de répandre la juste parole, nous ne pouvons rester sans réaction alors que le navire battant pavillon Croisé, dont le Capitaine était Monseigneur Chevreux, Chevalier éminent de l'Ordre Teutonique vient d'être envoyé par le fond. Il s'agit ici d'un acte bafouant la position de tolérance et d'ouverture d'esprit adoptée jusqu'ici par notre Duché, mené sans vergogne par un bâtiment portant les armes de la Confédération Helvétique.

    En conséquence, nous déclarons toute relations diplomatiques avec la Confédération Helvétique rompues.

    De plus, nous exigeons que le Capitaine du navire ayant mené cette opération sur nos eaux souveraines, Messire Cendres, nous soit remis immédiatement, afin de répondre de l'inculpation de Haute-Trahison envers le Lyonnais-Dauphiné.

    Qu'il soit su qu'en cas de refus, la Confédération Helvétique offrirait ainsi un camouflet inexcusable à la souveraineté et à l'honneur du Lyonnais-Dauphiné. Dans ce cas, nous nous réserverions tous les moyens nécessaires à l'établissement de la Justice et serions forcé de considérer la Confédération Helvétique comme un ennemi du Lyonnais-Dauphiné.


Faict au Castel de Lyon, le dixième jour de juin de l'an mil quatre cent cinquante et neuf.

Sa Grasce Raithuge Authieux, Duc du Lyonnais-Dauphiné


Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné



Revenir en haut Aller en bas
istanga de lendelin

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 22/06/2011

Feuille de personnage
Nom complet:
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Jeu 07 Juil 2011, 19:31

Position du Lyonnais Dauphiné sur les évènements du Berry.


Citation :


De Nous, Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné,
appuyée de son Conseil et de sa Chancellerie

A Vous, Sa Grasce LLyr di Maggio et d'Astralgan, Duc de Touraine
A Vous, Messire Georgepoilu
A tous ceux qui liront ou ouïront.

Salut et Paix


    C'est encore une fois avec inquiétude que les yeux du Lyonnais-Dauphiné sont tournés vers l'ouest du Royaume. Nous ne pouvons que constater avec désespoir que le Berry est aujourd'hui dirigé par une personnalité dont la légitimé a clairement été rejetée par Sa Majesté la Reyne Béatrice de Castelmaure-Frayner. Les évènements, propos et positions passés ont conduit Sa Majesté à prendre cette décision qui ne saurait souffrir aucune contestation.
    Dès lors, le maintien au pouvoir contre la volonté royale de Messire Georgepoilu est frappée de félonie. Devant le soutien historique d'une partie de la population berrichonne mais aussi, d'une partie des dirigeants politiques du Berry, il apparaissait bien impossible de voir le Duc élu se plier à la législation royale de son plein gré.

    C'est pourquoi, le Lyonnais-Dauphiné reconnaît en l'action militaire entreprise par la Touraine, l'option la plus viable de faire appliquer la décision de Sa Majesté. Cette opération recevra notre soutien moral tant que l'objectif sera clairement le départ de Messire Georgepoilu et la mise en place d'un régent dont l'allégeance à la Couronne de France ne souffrira d'aucune contestation. Jusqu'à ce que le Berry soit pleinement, et de façon durable, de retour sous la bienveillance de la Couronne de France, le Lyonnais-Dauphiné suspend donc toutes relations diplomatiques ou commerciales envers lui et rappellera dans les plus brefs délais son ambassadrice.

    Toutefois, le Lyonnais-Dauphiné met en garde contre tous débordements et toutes actions qui s’avéreraient contre-productives au regard du but recherché. En effet, dans sa déclaration du 27 juin 1459, le Duc de Touraine, Sa Grasce LLyr di Maggio et d'Astralgan, annonçait que « la guerre entreprise contre le Poilu n’est en aucun cas une guerre contre le Berry » expliquant donc qu'il n'avait aucune animosité envers les institutions du Duché. Nous appelons donc au plus strict respect de ces paroles pleines de sagesse et à ne rien faire qui puisse donner l'image d'un Martyr au dirigeant félon qu'ils viennent déloger.

    Nous saluons enfin l'initiative entreprise par le Comté du Limousin et de la Marche d'envoyer Son Excellence Elisa de Lahaye Malemort, Chancelière ainsi que Son Excellence Aldraien Carsenac, Vice-Chancelière, afin de trouver une issue pacifique à cette crise.


Faict à Lyon, Castel de Pierre-Scize, le 7ème jour de juillet de l'an de grasce mil quatre cent cinquante neuf.

Sa Grasce Arwel Chanvigny, Duchesse du Lyonnais-Dauphiné



Son Excellence Tenshikuroi Deschenaux, Chancelier du Lyonnais-Dauphiné





_________________
Venez dimanche. On se tutoiera au dessert.
Revenir en haut Aller en bas
xavtheone
Ambassadeur du Languedoc
avatar

Nombre de messages : 645
Date d'inscription : 25/04/2013

Feuille de personnage
Nom complet: Xavtheone
Localisation: Languedoc

MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   Jeu 12 Sep 2013, 23:06

Archivé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Position du Lyonnais-Dauphiné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Position du Lyonnais-Dauphiné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire du Lyonnais Dauphinée
» Les élections ducales en Lyonnais-Dauphiné
» don de samarel au duché du lyonnais dauphiné
» Carte détaillée du Lyonnais-Dauphiné
» Duché du Lyonnais-Dauphiné [Coopération Judiciaire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Languedoc :: Archives du Lyonnais-Dauphiné-
Sauter vers: